Accueil / Exposition / Multi Expo
Annonce suivante »
Annonce n° A224

OVNI / OBJECTIF VIDÉO NICE (Nice)

Ajoutée le: Jeudi 21 Novembre, 2019  19:41
S'efface le: Samedi 21 Décembre, 2019  19:41
Répondre à: (Caché)

OVNI / OBJECTIF VIDÉO NICE En galeries / en ville / à l’hôtel 5E ÉDITION. 22 NOV.-01 DÉC.

A l’occasion de sa 5e édition d'OVNi – Objectif Vidéo Nice —, l'art vidéo s'invite dans toute la ville de Nice du 22 novembre au 01 décembre, avec agnès b pour marraine.

Ce festival unique célèbre l’image en mouvement grâce à un projet collaboratif entre des musées, des lieux de culture et de patrimoine, des appartements privés, des hôtels de Nice et des galeries d'art contemporain de la Côte d’Azur. Le festival se compose de trois volets : 1° OVNi Galeries, le salon Camera Camera ; 2° OVNi en ville ; 3° OVNi à l’hôtel.

Nice fête cette année les 100 ans des Studios de la Victorine avec l’événement « L’Odyssée du cinéma ». OVNi s’inscrit dans la célébration de ce patrimoine en exposant à l’hôtel West End des vidéos inspirées du cinéma « Travelling versus traveling », et à l'hôtel Rivoli avec « Intérieur jour ». Cet hommage traversera le parcours OVNi en Ville — au Musée Henri Matisse, au Musée Masséna, au 109, ainsi qu'au Salon Camera Camera à l'hôtel Windsor. Cette édition réaffirme l’ambition d’OVNi d’être un terrain fertile pour confronter l’art vidéo à des pratiques artistiques telles que les arts numériques et l’art sonore.

OVNi en Ville. 22 novembre-01 décembre

Le 22 novembre, à partir de 18h30, le Festival OVNi débutera au pôle 109 avec une célébration de l’image en mouvement proposée par les associations d’arts visuels du pôle. — Au festival « Arrêt sur image », porté par l’association le Hublot, des œuvres numériques interrogeront la frontière entre le minéral et le vivant. OVNi programmera des travaux d’Hector Castells qui se situent aux frontières du numérique et de la vidéo. — Aurore Balsa impliquera le public dans une expérience sonore typiquement niçoise avec Non pasa Tèmps que non Revengue ! A proximité, une étonnante déclaration d’amour à l’architecture moderniste portugaise s’écrira dans Filomena de Pedro Cabaleira au Forum de l’Urbanisme et de l’Architecture. — L’amour est encore en jeu dans le récit écrit par Douglas White et Mania Akbari avec A moon for my father, montré pour la première fois en France, à l’invitation de The (He)art for (He)art program dans la grande Halle. — C’est là aussi que la Fondation Merz (Turin) proposera une installation immersive du duo Botto & Bruno, tandis que La Station accueillera une émouvante exposition collective en hommage à la jeune artiste Laure Chocheyras.

La programmation animera la ville pendant dix jours

— On découvrira le travail vidéo d’agnès b., marraine de cette 5e édition, dans sa boutique près du Cours Salaya. — Le MAMAC proposera une importante rétrospective de Lars Friedrikson, notamment de ses recherches pour rendre le son visible et plastique dans les arts visuels. — Le MAMAC et CNAP ont conçu une programmation vidéo autour du signe, du geste et de l’action rapide. — La librairie Vigna proposera une incroyable sélection de vidéos-clips queer.

— Dans la Chapelle baroque de la Providence, nichée dans la vieille ville, le commissaire Fabien Danesi proposera « L’aura et la mesure », une exposition vidéo avec Yuyan Wang et Ange Leccia. — Le Musée Matisse accueillera l’exposition « Cinématisse » consacrée aux liens entre Henri Matisse et le cinéma et à leurs réminiscences dans les œuvres d’artistes contemporains. OVNi y proposera « Lecture d’une vague », entre contemplation des lignes aquatiques et expérience sonore, avec deux artistes et trois espaces: 1° une installation sonore et vidéo de Michel Redolfi dans la Piscine et l'auditorium ; 2° une installation vidéo in situ de Fabien Lamarque dans la partie historique du musée. — Au Musée Masséna, joyau architectural Belle époque de la Promenade des Anglais, entre architecture et cinéma, réalité et psyché, la série Teorema de Laurent Fiévet fera se perdre le spectateur dans les espaces et les mirages de leur histoire. — Cette année, la Villa Arson se joindra à OVNi avec une sélection d’œuvres vidéos d’anciens élèves et étudiants. — Les œuvres facétieuse du duo Thierry Lagalla et Arnaud Labelle-Rojoux seront à la galerie Espace à vendre, tandis que Benoit Barbagli et Simone Simon seront à la galerie Eva Vautier, et Anne-Sophie Viallon chez Moving Art.

Enfin, le festival OVNi est aussi l’occasion de pousser les portes de lieux moins accessibles : — la résidence The (He)art for (He)art Program pour l’œuvre de Reynier Leyva Novo et Wolfe Von Lenkiewicz, Smarin (Inside Matisse) ; — le bureau du magazine De l'air le photographe Oan Kim et l’auteure-compositrice Ruppert Pupkin. Programme complet : — Site web : http://www.ovni-festival.fr/ » — Parcours OVNi en Ville : http://www.ovni-festival. fr/ovni-en-ville/ » — Parcours OVNi à l’hôtel : http://www.ovni-festival. fr/ovni-a-lhotel/ » — Salon OVNi Galerie - Camera Camera : http://www.o vni-festival.fr/presentation-camera-camera/ » — Soirée de clôture : http://www.ovni-f estival.fr/diner-de-cloture-ovni/ »

— OVNi en Ville, 22 nov.-01 dec. — OVNi à l'hôtel, 29 nov.-01 dec. — OVNi Galeries Camera-Camera, 29 nov.-01 dec

Visuels 01. Ange Leccia, Nymphea, 2014 02. Hector Castells-Matutano, Wave, 2019

Vue 6 fois